Les loisirs au parc de la Gatineau

Photo d'un panneau de signalisation des sentiers au parc de la Gatineau
La randonnée au parc de la Gatineau

Le parc de la Gatineau est une destination de choix pour les adeptes du plein air, sans égard à leur âge et à leur forme physique. Chaque année, on y enregistre 2,7 millions de visites. Les visiteurs profitent des centaines de kilomètres de sentiers et des 32,5 kilomètres de promenades panoramiques. Le Parc compte de nombreux belvédères et attraits patrimoniaux à découvrir.

Tout en facilitant l’accès au Parc et la pratique d’activités de découverte, la CCN entend réduire au maximum l’impact des activités récréatives sur le milieu naturel et les écosystèmes fragiles. Dans cette optique, les activités de planification de la CCN soutiennent la création d’expériences récréatives durables qui respectent le milieu naturel protégé.

Aidez-nous à rendre le Parc accessible aux générations à venir : ne laissez pas votre trace.

Activités populaires

Le parc de la Gatineau offre une multitude d’activités aux adeptes de plein air. En été, les activités les plus populaires comprennent la randonnée pédestre, la baignade, le vélo, le vélo de montagne, l’escalade sur roche, le canot et le kayak, la pêche et la géocachette. En hiver, le parc compte des pistes de ski et des sentiers de raquette et de marche. Visitez Quoi faire au parc de la Gatineau pour en savoir davantage sur les activités récréatives offertes.

Gestion des activités récréatives

La gestion des activités récréatives du parc de la Gatineau repose sur quatre principes.

La conservation : Les activités et les services doivent avoir un impact minime sur l’environnement.

La découverte : Les activités et les services doivent favoriser la découverte de la nature, de l’histoire et de la culture.

L’appréciation : Les activités et les services doivent permettre aux usagers de bénéficier de l’ensemble et de la diversité des bienfaits liés à la pratique d'activités de plein air.

L’accessibilité : L’offre récréative doit être articulée en fonction de favoriser l’accès aux programmes et services à l’ensemble de la population canadienne.