Escarpement d’Eardley

Photo de l'escarpement d'Eardley, d'une chute et d'arbres aux couleurs de l'auto
L'escarpement d'Eardley en automne

L’escarpement d’Eardley abrite l’écosystème le plus riche et le plus fragile du parc de la Gatineau. L’escarpement est la ligne de démarcation entre le Bouclier canadien (qui couvre plus de la moitié du pays) et les basses-terres du Saint-Laurent. Il s’éIève à 300 mètres au dessus de la vallée de l’Outaouais et se prolonge sur plus de 30 kilomètres.

La géologie et l’emplacement de l’escarpement d’Eardley en font un milieu spécial. L’escarpement est orienté vers le sud. Son microclimat est donc chaud et sec, semblable aux forêts du Midwest américain. En raison de ce microclimat unique, l’escarpement abrite de nombreuses espèces rares. Plus de la moitié des 145 espèces de plantes et d’animaux en péril du parc de la Gatineau s’y trouvent.

Plantes

Au Québec, c’est sur l’escarpement d’Eardley que l’on dénombre le plus d’espèces de plantes en péril. Ces quelque 50 espèces sont composées surtout de plantes herbacées auxquelles s’ajoutent des arbres, dont le chêne blanc, le noyer cendré et le cèdre rouge. Le cèdre rouge (ou genévrier de Virginie) est une espèce extrêmement rare au Québec. C’est sur l’escarpement que l’on compte plus de 80 % de tous les cèdres rouges répertoriés dans la province. Ce petit arbre vit très longtemps. Le plus vieil individu recensé au Parc est âgé de près de 500 ans.

Animaux

L’escarpement abrite la seule population connue au Québec de porte-queue du genévrier, un papillon rare aux ailes vertes. La chenille se nourrit des feuilles du cèdre rouge, sans toutefois causer de dommages à l’arbre.

La très grande majorité des cerfs de Virginie du parc de la Gatineau passent l’hiver sur l’escarpement, car ils sont protégés des vents froids du nord.

Aidez-nous à protéger le parc de la Gatineau : ne laissez aucune trace de votre passage.

Installations
Toilettes Il y a des toilettes sèches aux belvédères Champlain et Étienne-Brûlé, au terrain de piquenique de la Colline-Church et au sentier de la Chute-de-Luskville.
Stationnement Le stationnement est gratuit aux belvédères Champlain, Étienne‑Brûlé et Huron, au terrain de piquenique de la Colline-Church et au sentier de la Chute‑de‑Luskville.
Tables de piquenique Il y a des tables de piquenique et des barbecues (BBQ) au terrain de piquenique de la Colline-Church et au sentier de la Chute-de-Luskville. Il y a aussi des tables de piquenique au belvédère Étienne-Brûlé.
Accès universel Les belvédères Champlain et Étienne-Brûlé sont accessibles universellement.

Pour en savoir davantage, voir Information aux visiteurs — parc de la Gatineau.